Ben X

Ben X

Une bonne surprise sortie de nulle part, sur un sujet pourtant casse-gueule. Adaptant une histoire vraie étonnante, le flamand Ben X nous plonge dans la tête d’un jeune asocial, introverti et quasiment autiste qui passe son temps libre devant un jeu vidéo. Les jeux vidéo lui permettent d’échapper à une vie bruyante et cruelle (il se fait régulièrement humilier et ne parvient pas à communiquer avec les « autres »), et lorsqu’il revient ainsi à cette dernière, il la voit comme un jeu vidéo. Il vit ainsi cloitré dans son monde à lui. Dans son jeu on line, il communique avec une joueuse avec laquelle il passe tout son temps mais qu’il n’a jamais vue. Mais ce garçon complexe semble porté sur le suicide et distingue de moins en moins le vrai du faux, réalité et l'illusion…


L’utilisation des images du jeu vidéo dans la réalité est particulièrement bien vue (dés le générique de début) et le parallèle bien exploité. Il s’agit vraiment ici de ressentir ce que ressent le personnage, d’où une réalisation sophistiquée, brouillonne et parfois à la limite de l’hystérie, une certaine complaisance dans l’humiliation (ça en devient assez cliché) et une bande-son techno-pop. Par cette réalisation et les interviews récurrentes de témoins de l’histoire, la tension monte et l’on sent arriver le drame, la tragédie, sans que l’on sache comment. L’imprévisible Ben X déjoue toute nos attentes jusqu’à un dénouement qui, s’il peut sembler absurde et incohérent au premier abord, est parfaitement en phase avec la thématique (d’une renaissance dans un jeu vidéo, le héros va renaitre dans la vraie vie), employant les symboles religieux avec autant de maladresse que de sincérité. C’est psychologiquement assez corsé, mais le scénario est dans l’ensemble bien écrit malgré une voix off en monologue parfois bateau (certaines réflexions de déprimés), et se révèle même dans sa dernière partie (avec la fille) touchant.


L’acteur est crispant, mais saisissant pour cette même raison. A noter une jolie révélation dans le rôle de la fille virtuelle.

C’est certes pas toujours subtile (voir de mauvais goût), quelquefois pesant et bien maladroit, mais le propos est très intéressant et le récit prenant. Le film soulève quelques vraies questions (les autistes mal intégrés, le phénomène du suicide chez les ados…) et ose romancer à fond (ça ressemble parfois un clip vidéo) cette histoire douloureuse mais finalement pas si sordide que ça. Au delà de son aspect fun, c'est un drame sur l'intolérance, le courage de vaincre ses peurs et la confiance en soi. Le réalisateur se sort avec les honneurs d’un sujet difficile. C’est assumé jusqu’au bout, ce qui en fait un film intéressant et captivant malgré ses défauts. A découvrir chez JM Video




Ben X


Publié le 03 janvier 2016 Facebook Twitter

Commentaires

Aucun commentaire enregistré


Ajouter un commentaire
Votre nom :
Votre email :
Votre message :
Rechercher sur le site
Inscription Newsletter
 

TOP 5 LOCATION DVD


NOUVEAUTES DVD

Vous devez mettre à jour votre lecteur Flash. Ce site nécessite Adobe Flash Player, version 8 ou supérieure.
Veuillez cliquez ici


Location par voie postale

entrée des artistes

comité d'entreprise      
Adresse du video club : 121 avenue Parmentier - 75011 PARIS - Metro Goncourt ou Parmentier - Téléphone : 01.43.57.21.49
plebicite
Forum - Recrutement - Contact - A propos de Jmvideo - Pointer vers Jmvideo - Votre opinion nous intéresse
Plan d'accès à votre vidéo club - Syndication RSS
Copyright © 2002 - 2017 Jmvideo Tous droits réservés